Paris / New York / Palm Beach
Paris / New York / Palm Beach

Swoon (1978)

Oeuvres disponibles / Available artworks :

Biographie : 

Swoon (1978)

Caledonia Curry (Swoon) est une artiste américaine née en Floride et vivant à New York. Pacifiste et engagée, elle entretient de nombreux projets humanitaires en plus de son rôle d’artiste. Le Street Art apporte à son œuvre la dimension immédiate et vulnérable qu’elle recherche.

Avant de commencer à peindre dans la rue, elle a étudié à l’institut de Brooklyn. En 1999 elle commence à se faire remarquer avec des gravures et des toiles sur des bâtiments industriels de Brooklyn et du Lower East Side.

 

Son message est lyrique, rempli de paix et d’amour. Elle est à la recherche d’une utopie.  Elle est profondément attachée à la relation homme-environnement et homme-culture. 

Désireuse d’évoluer dans la nature qui lui est chère et refusant la course effrénée aux marchands d’art, elle s’oriente vers le Street Art et fait ses armes avec des silhouettes qu’elle dispose dans la ville.

Ses travaux visent à recréer une partie de l’espace urbain,  pour fusionner avec la ville. Ses multiples personnages sont le reflet des personnes qu’elle a rencontrées durant sa vie et notamment  au cours de ses nombreux voyages.

 

Elle est l’une des rares femmes à évoluer sur la scène « Street Art » depuis plus de dix ans. Sa carrière s’envole vers les institutions internationales, elle est entre autre l’invitée de la Tate de Londres et du MoMa de New York, elle a été présentée dans des expositions au Centre Yerba Buena pour les Arts (2008 ), le Musée d'art contemporain de Los Angeles (2011 ), le New Orleans Museum of Art (2011) , et l'Institut d'Art Contemporain de Boston (2012 )

 

Pour sa prochaine exposition au Brooklyn Museum, l’artiste prévoit une installation dans la rotonde du cinquième étage du Musée, la pièce maitresse : un arbre qui mesurera environ 72 mètres de haut, sera accompagnée d’un environnement qui reprendra l’univers fantastique de l’artiste avec ses médiums phares (dessins, gravures, collages de papier) ainsi que des pièces réalisées au cours de sa performance lors de la Biennale de Venise 2009.

 

Connue pour ses portraits finement dessinés, qui ornent les murs et bâtiments abandonnés et, plus récemment, pour ses grandes installations figuratives, Swoon célèbre les gens ordinaires tout en explorant les questions sociales et environnementales. Pour cette installation au Brooklyn Museum, Swoon s’engage sur les problématiques climatiques, en particulier la catastrophe qui a frappé New York en 2012 avec l’ouragan Sandy, ou encore Doggerland, une masse qui reliait autrefois la Grande-Bretagne avec l'Europe détruite par un tsunami il y a près de 8000 ans. Ces lieux et événements séparés par des milliers d'années et de kilomètres forment ainsi une image globale permettant d'explorer les implications complexes du changement climatique.

Biography :

Swoon, born Caledonia Dance Curry, studied at the Pratt Institute, Brooklyn, before bringing her art to the streets in 1999, wheat pasting her large linoleum- and woodcuts on the sides of the industrial buildings of Brooklyn and the Lower East Side. She has also become active in humanitarian projects: Konbit Shelter Project helps Haitians who lost their homes in the 2010 earthquake to create sustainable buildings; and her work on the Transformazium project in Braddock, Pennsylvania, works with local residents towards creative revitalization of their community. Her art is in the collections of the Brooklyn Museum, the Museum of Modern Art, and the Tate Modern, London, among others, and was featured in exhibitions at the Yerba Buena Center for the Arts (2008), the Museum of Contemporary Art Los Angeles (2011), the New Orleans Museum of Art (2011), and the Institute of Contemporary Art in Boston (2012). 

 

Swoon's exhibition "Submerged Motherlands", at the Brooklyn Museum in 2014, centered around a monumental sculptural tree. Rising into the 72-foot high dome, an environment of sorts was constructed at its base, and the tree featured Swoon's signature figurative prints, drawings, and cut-paper foliage. Also included were the rafts that Swoon created and sailed on the Grand Canal, uninvited, during the 2009 Venice Biennale. In this performance project, Swimming Cities of Serenissima, Swoon and a crew of thirty sailed from Slovenia to Venice on rafts made primarily of New York City garbage, collecting scrapped material in Slovenia, and artifacts and curiosities along their journey.

 

Known for her intricately-cut printed portraits situated on walls and abandoned buildings and, more recently, for her large-scale figurative installations, Swoon celebrates everyday people, while also exploring social and environmental issues. Often inspired by both historical and contemporary events, Swoon engages with climate change for this installation, particularly the catastrophic Hurricane Sandy that hit New York in 2012, and also Doggerland, a landmass that once connected Great Britain with Europe that was destroyed by a tsunami nearly 8,000 years ago. These places and events separated by thousands of years and miles form a salient image to draw upon and to explore the numerous and complex results of climate change.

Click to see the link of the exhibition of Swoon in the Brooklyn Museum in 2014 - Swoon in her studio, Red Hook, Brooklyn, 2013. © Bryan Welch
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Galerie Taglialatella